Voyage, tourisme et évasion

Écosse : quoi voir autour de la capitale d’Édimbourg ?

Vue sur Edimbourg depuis Arthur's seat en Ecosse.

Il y a maintenant 2 ans – du 11 au 20 Mai 2019 – l’amoureux et moi-même allions découvrir l’Écosse. Pays des châteaux, loch, fantômes, kilt, cornemuse, whisky ou encore vaches poilues à cornes (les fameuses highland cows ♥). Voici le récit du début de notre voyage autour de la capitale d’Édimbourg.

Carte début de notre roadtrip au sud d'Édimbourg.
Crédit carte : Google Map

Nous avons choisi de partir en vol low cost avec la compagnie easyjet pour un Nice – Édimbourg direct en aller et retour (coût des billets bagages inclus pour 2 personnes environ 300€).

Nous avons atterri à Édimbourg en milieu de journée ; et après un bref en-cas (nous étions tellement pressés de découvrir l’Écosse que nous en avons oublié nos sandwich dans le frigidaire en partant) nous partons récupérer notre voiture de location chez Europcar (380€ pour 10 jours, kilométrage illimité, avec assurance multirisque).

Le plus difficile au début, ce fut la conduite à gauche, avec le volant à droite (d’où l’assurance multirisque pour ne pas avoir à s’inquiéter de la moindre rayure). Prendre les ronds points en sens inverse est une drôle d’expérience, mais l’habitude s’acquiert rapidement – à tel point qu’à notre retour en France nos automatismes ont aussi mis quelques jours à revenir. :D

Scott’s view

Nous entamons cette demi-journée de voyage en direction du sud de l’Écosse où se trouvent de nombreuses abbayes en ruines. Vous commencez à me connaitre, j’aime l’architecture des lieux de culte, le détail des sculptures, et le coté “mystique” des ruines et autres lieux abandonnés.

Premier arrêt au belvédère de Scott’s view pour admirer la vue.

Scott's view en Ecosse, au sud d'Edimbourg.

Abbaye de Melrose

Nous rejoignons ensuite l’abbaye de Melrose, ou ce qu’il en reste. L’entrée est à 5,5£ par personne et ces vestiges de style gothique en valent le coup d’œil. Les gargouilles sont très jolies, on y découvre entre autre un cochon qui joue de la cornemuse. :D

En remontant vers la capitale écossaise, nous empruntons une autre route pour un arrêt à la Rosslyn Chapel qui n’est autre que celle du film Da Vinci Code. Hélas, nous arrivons juste au moment de sa fermeture…

Rosslyn Chapel en Ecosse.

Édimbourg

Nous rejoignons alors notre Airbnb dans Édimbourg pour y passer 2 nuits. Le lieu est très bien équipé, et malgré mon mauvais feeling suite à quelques échanges de mail avec le propriétaire au ton tranchant, nous passons une agréable nuit.

Arthur’s seat, panorama sur Édimbourg

Le lendemain, nous prenons le bus pour rejoindre le centre d’Édimbourg. Mauvaise surprise : le chauffeur n’a pas de monnaie – et nous non plus puisque nous arrivons seulement… Nous arrivons tout de même à un compromis, et quelques arrêts plus tard, nous entamons une marche assez sportive vers Arthur’s seat. Comprenez le siège d’Arthur, un volcan éteint depuis lequel la vue sur la ville mérite bien tous ces efforts. :)

Vieille ville d’Édimbourg

Nous redescendons ensuite déjeuner en ville puis arpenter cette dernière. Nous dégustons des spécialités écossaises dans la Tolbooth Tavern sur Canon Gate (s’il y a une rue ancienne à ne pas manquer à Édimbourg, c’est celle-ci).

L’architecture des maisons en pierre est datée, cela donne un charme fou au centre ville d’Édimbourg. La cathédrale et le château sont impressionnants. Certaines rues rappellent l’univers d’Harry Potter, J.K. Rowling s’étant beaucoup inspirée de l’architecture écossaise (on y reviendra surtout lorsque nous visiterons Glasgow, à la fin de notre roadtrip écossais ;) ).

Scotch Whisky Experience, musée du Whisky et dégustation

Nous terminons notre découverte d’Édimbourg par la visite de la Scotch Whisky Experience : un musée sur la fabrication du whisky que je vous recommande vivement. La visite se termine par une dégustation au milieu de la plus grande collection de whisky (3384 bouteilles). L’entrée (avec dégustation) est à 17£ par personne. Un bar et une grande boutique à la sortie nous ont permis d’acheter quelques bouteilles à rapporter comme souvenirs. A noter que juste en face du musée se trouve une immense boutique de tartan de très belle qualité (écharpes, kilts, vestes en laine de mouton, d’agneau ou cachemire, aux motifs rayés écossais. A l’origine, les différentes couleurs permettaient aux clans écossais de s’identifier) encore une bonne idée, si vous souhaitez rapporter d’autres souvenirs d’Écosse. :)

Nous rentrons au Airbnb et mauvaise surprise, durant notre absence, ma valise a été forcée ; le cadenas et la fermeture sont cassés… mais il n’y avait rien à voler, donc tout est en place. Je préviens aussitôt le propriétaire ainsi que la célèbre plateforme. Après une nuit courte et contrariée, nous continuons notre route en tirant un trait sur ce qu’il s’est passé afin que cela ne gâche pas la suite de notre beau voyage.

Nous prenons alors la route en direction du Nord écossais. Quelques arrêts spéciaux sont consacrés aux lieux de tournage de la série Outlander (vous vous souvenez ? C’est ma série préférée !) – je n’entre pas dans les détails, car ces lieux feront l’objet d’un article à part entière. ;) Mais je vous recommande bien sûr à nouveau de visionner cette série surtout si vous préparez un voyage en Écosse, car les paysages vous plongeront immédiatement dans l’ambiance.

Cet article commence à être long, aussi je m’arrête ici, et vous prépare la suite de nos aventures écossaises pour bientôt. :)

La parole le clavier est à vous :

  • Êtes-vous déjà allé(e) en Écosse ou envisagez-vous d’y aller ?
  • Connaissez-vous Édimbourg ? Qu’en avez-vous pensé ?
  • Un lieu favori ou une bonne adresse à nous partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.