Voyage, tourisme et évasion

Teotihuacan cité Aztèque au Mexique

Vue sur la cité Aztèque depuis la pyramide de la Lune sur le site de Teotihuacan au Mexique.

Avant tout, je vous souhaite une belle année 2019. ♥ Reprenons où nous en étions, après avoir passé quelques jours à Mexico, nous prenons la route pour le site Aztèque de Teotihuacan (situé à environ 50km au Nord-Est de Mexico dans un cirque montagneux).

Notre voyage au Mexique, de Mexico à Tulum.

Nous sommes le 30/10/2017, et je peux vous dire que de tous les sites que nous avons visité au Mexique – et vous verrez qu’il y en a eu beaucoup – Teotihuacan est celui que j’ai préféré. C’est un avis très personnel, mais je pense que c’est surtout parce qu’il s’agit d’un site très vaste (le plus grand toute la Méso-Amérique) et dont les temples sont en excellent état de conservation. C’est très appréciable de pouvoir y marcher et même monter tout en haut des pyramides (contrairement à Chichen Itza par exemple).

Il y a bien sûr beaucoup de visiteurs – mais le site est tellement vaste qu’il y a peu de risque que cela soit gênant – attirés par les célèbres pyramides du Soleil et de la Lune.

Les pyramides de la Lune et du Soleil à Teotihuacan

Pour nous resituer dans le temps : la pyramide du Soleil fut achevée en l’an 150 et la cité construite entre 250 et 600. A cette époque, Teotihuacan (signifiant « Cité où les dieux sont nés » en Nahuatl, langue des Aztèques) était la capitale du plus grand empire précolombien. Elle connaitra son déclin et sa chute au VIIIème siècle.

La légende raconte que c’est à Teotihuacan que les Dieux se réunirent pour créer le Soleil et la Lune. C’est aussi le lieu où Quetzalcóatl et Tezcatlipoca (Dieu de la nuit et de la guerre) auraient créé les hommes. Ces derniers, pour les remercier, auraient donc bâti des pyramides en leur honneur.

Voyage de noces au Mexique, site de Teotihuacan.

La grande avenue (d’environ 2km de long et 45m de large) qui part de la pyramide la Lune vers celle du Soleil se nomme « l’allée des morts » ; elle est bordée de petits temples en forme d’escaliers (que les Aztèques considéraient comme étant les tombeaux des premiers souverains ; il s’agirait en fait d’anciens Palais).

La pyramide du Soleil est la plus grande (70m de haut et 222m de coté, elle comporte 248 marches que vous pouvez gravir – inutile de préciser qu’il vaut mieux être bien chaussé, peu chargé, avec un chapeau, de la protection solaire et de l’eau). C’est la troisième plus grande pyramide du monde (après Kheops en Egypte et Cholula au Mexique – que nous verrons dans un prochain article). A l’origine, comme beaucoup de temples au Mexique, la pyramide du Soleil était entièrement peinte en rouge vif (pigment naturel utilisé grâce au sang des cochenilles).

De l’autre coté de l’allée des morts, vous pourrez gravir la pyramide la Lune où vous obtiendrez le plus joli panorama de Teotihuacan. Vous êtes un peu privilégié, car à l’époque où ces cités aztèques étaient « actives » seul le chef de la cité pouvait monter en haut de la pyramide afin d’établir une « connexion » entre les dieux et les hommes, enfin sauf si vous étiez offert en sacrifice, alors là vous pouviez monter aussi et profiter de la vue…

Non loin de la pyramide de la Lune se trouvent le Palais du Jaguar et le temple des escargots à plumes (très poétique vous ne trouvez pas ?) dans lesquels figurent de nombreuses fresques en bon état de conservation notamment au niveau des couleurs et pigments naturels.

Le temple de Quetzalcóatl à Teotihuacan

De l’autre coté (à l’Est) se trouve le temple de Quetzalcóatl, qui pourrait avoir été le centre administratif de la cité. Des figures sont sculptées et en bon état autour de ce temple – une belle reproduction en couleurs est visible dans le musée d’anthropologie de Mexico. Ces sculptures représentent le Dieu de la pluie et donc du maïs appelé Tlaloc, et donc aussi Dieu de la sécheresse et de la famine… ainsi que le Dieu serpent à plume appelé Quetzalcóatl. Arrêtons-nous un instant sur Quetzalcóatl, dieu le plus vénéré des peuples méso-américains, aussi bien chez les Toltèques, les Aztèques ou encore les Mayas – bien qu’il semble être appelé Kukulkán chez ces derniers.

Vers l’an 1000, le roi des Toltèques se faisant appelé Quetzalcóatl fût chassé et condamné à l’exil. Il partit en promettant de revenir un jour par la mer (une cinquantaine d’années plus tard) accompagné d’hommes au teint pâle pour le venger… Sauf qu’en 1505, Cortès débarque avec les espagnols pour conquérir le pays. Les Aztèques (descendants des Toltèques) pensent donc au retour de Quetzalcóatl et, la date coïncidant, ils ont peur de voir se réaliser la prophétie… et se soumettent aux espagnols.

Retournons à Teotihuacan, il y a bien sûr quelques marchands sur place (mais rien comparé aux sites du Yucatán comme Chichen Itza). Ces derniers vendent de beaux morceaux d’obsidienne (pierre noire vitreuse d’origine volcanique, très utilisée à l’époque par les Aztèques notamment comme miroir). Ils pourront aussi vous proposer une démonstration d’utilisation de pigments naturels, contenus dans les plantes, fleurs ou cochenilles.

Fabrique de taille d’obsidienne

Sur la route de Mexico à Teotihuacan, vous pourrez visiter une fabrique de taille d’obsidienne et autres pierres semi-précieuses. Il y est créé des bijoux, masques et sculptures décoratives qui peuvent être de bonnes idées de souvenirs à ramener dans vos bagages. Sur le parking de la fabrique nous avons vu des xoloitzcuintle, chiens à poils ras originaires du Mexique qui avait le pouvoir de guider l’âme des morts vers l’autre monde (ils sont rares, anciens, coûteux et recherchés de nos jours). Si vous avez vu le dessin animé Coco, vous le reconnaitrez certainement dans le personnage de Dante. :)

Pour en savoir plus sur Teotihuacan, je vous renvoie ver le site du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Pour la suite de notre voyage au Mexique, nous descendrons vers le village de Cholula au pied du volcan Popocatépelt, puis visiterons la ville de Puebla, où nous passerons la nuit profitant de l’ambiance du « dia de muertos« . Je vous donne rendez-vous pour un prochain article donc… espérant qu’il vous plaira. :)

Et vous, alors ?

  • Êtes-vous déjà allé(e) au Mexique ?
  • Connaissiez-vous le site de Teotihuacan ? L’avez-vous visité ? Qu’en avez-vous pensé ?
  • Quel autre temple/pyramide (au Mexique ou ailleurs) avez-vous aimé découvrir ?

2 thoughts on “Teotihuacan cité Aztèque au Mexique

  1. Christian dit :

    Belles images du Mexique! Ça donne envie d’y aller

    1. Anne-Claude dit :

      Il faut ! « Y a plus qu’à… » :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *