Voyage, tourisme et évasion

Lac de Creno en Corse

Lac de Creno et ses nénuphars.

Début Septembre, l’amoureux et moi-même sommes partis une nouvelle fois découvrir la Corse, si joliment surnomée l’île de beauté. Parmi nos nouvelles découvertes, il y a cette magnifique randonnée vers le lac de Creno à 1310m d’altitude.

La particularité du lac de Creno est son eau qui parait noire, miroitante. Il est aussi le seul lac de Corse a être entouré d’une forêt. Il s’agit d’une forêt de pins laricio. Le lac de Creno est aussi appelé « lac du diable ». Selon une légende, le Diable, pour se cacher au fond du lac, aurait créé celui-ci en frappant le sol d’un grand coup de marteau.

Lac de Creno, en Corse.

En été, en plus des roseaux, de nombreux nénuphars blancs et roses fleurissent sur le lac, nous avons pu profité de la beauté de certains encore ouverts. Vous pourrez également admirer des pozzines (pelouses traversées par des ruisseaux qui les gorgent d’eau au point de creuser des trous d’eau).

Deux possibilités pour rejoindre ce lac, vous pouvez partir des villages d’Orto ou de Soccia. Si vous partez d’Orto, il y aura 500m de dénivelé à grimper, contre 300m depuis Soccia. En grands sportifs, nous sommes donc partie de Soccia. :D Où plus précisément du parking en bas d’une immense croix, sur le versant Nord du Monte Sant’Eliseo. Après avoir traversé le village de Soccia, vous continuez un petit peu de suivre les indications sur la route (assez déserte à notre passage, nous avions l’impression d’aller au bout du monde, et n’étions à vrai dire pas très rassurés…). Voir de nombreuses voitures sur le parking nous a rassuré, mais le mauvais temps n’était pas de notre coté, ciel gris, il commençait à pleuvoir... enfin, ça nous a permis de faire de jolies photos, donnant ainsi une impression un peu mystérieuse autour du lac.

Informations pratiques :

La randonnée dure en moyenne 2h (1h15 pour monter en prenant le temps, et 45 min pour descendre sans vraiment s’arrêter) à cela s’ajoute le temps de pause en haut, si vous souhaitez faire le tour du lac, pique-niquer,… Il existe une possibilité de faire la randonnée à dos d’âne, depuis Soccia.

Cette randonnée vers le lac de Creno est considéré comme « facile » dans la plupart des guides, et je dois vous avouer qu’elle est bien balisée et ne présente effectivement aucune grosse difficulté, si ce n’est le dénivelé qui n’en fini plus de grimper avec un sol caillouteux assez dangereux pour les chevilles… La seconde partie de la randonnée se passe dans la forêt, et est beaucoup plus agréable. Il vaut mieux partir tôt, par beau temps et être extrêmement bien chaussé. Il se peut que vous marchiez un peu dans l’eau d’un petit ruisseau qui s’écoule sur le chemin. Il s’agit d’un lac glacière (lac créé suite à l’érosion d’un glacier) souvent entouré de neige, il n’est donc pas recommandé de faire cette randonnée en dehors de la saison chaude. Le lac de Creno fait parti des étapes du célèbre GR20. J’ai lu que l’on peut y croiser des cochons sauvages. Nous n’en avons pas vu, mais cela ne m’étonne pas car ces derniers se nourrissent de châtaignes, et il y avait pas mal de châtaigniers sur la route… Au loin, dans la vallée du Liamone, nous avons aperçu des personnes faire du canyoning, ainsi que de nombreuses chèvres d’une bergerie en face (bergerie de l’Arate).

Enfin si vous souhaitez voir une panoramique du lac de Creno, cliquez sur l’image ci-dessous (déconseillé sur smartphone).

Photo panoramique du lac de Creno, en Corse.

Et vous, alors ?

  • Êtes-vous déjà allé(e) en Corse ?
  • Avez-vous vu le lac de Creno ?
  • Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *