Beauté bio, soin cosmétique

Et si vous troquiez votre gel douche contre un savon solide ?

Savon solide saponifié à froid, ça change du gel douche.

Avant, je n’utilisais du savon solide que pour les mains, dans ma cuisine et ma salle de bain.

Je suis passée au savon solide pour la douche il y a tout juste un an, dans mon objectif d’essayer de réduire au maximum les déchets que je produis.

J’ai terminé mon dernier flacon de gel douche liquide Weleda puis décidé de ne plus acheter de gel douche sous emballage plastique. Et grand bien m’en a pris, vu la santé de ma peau aujourd’hui, depuis que j’utilise les savons saponifiés à froid ! :)

J’avoue avoir eu un peu peur au début, même si désormais je suis fière de ce changement écologique dans ma salle de bain. Et puis mes publicationsle savon du moment” sur Instagram montrent bien que je continue de m’amuser à découvrir de chouettes produits cosmétiques même dans une visée de “presque zéro déchet”.

Quel savon solide choisir ?

Pour faire du savon solide, on mélange un acide gras (huile ou beurre végétale, ou graisse animale) avec une base (potasse ou soude caustique), en présence d’eau, cela entraine un processus de saponification, et il en résulte la formation d’une pâte à savon et de glycérine.

La base (soude) est entièrement consommée dans ce processus, ainsi elle est totalement absente du savon final.

Il existe 2 types de savons solides :

  • les savons industriels
  • les savons artisanaux, saponifiés à froid

Savon solide industriel

Les savons industriels (que vous pouvez notamment trouver en grandes surfaces) sont la plupart du temps fabriqués à chaud (100°C), à partir de graisse de bœuf ou d’huile de palme (pour leur faible coût). Ils lavent bien mais peuvent être agressifs pour la peau dû à leur composition souvent douteuse (sodium tallowate, EDTA, PEG, PPG, palmitate ou sodium palmate, colorants, parfums,…). Ils sont pauvres en glycérine (ôtée pour la revendre aux industries cosmétiques).

C’est cette quasi absence en glycérine qui donne ce coté “asséché” voir “tiraillé” à la peau une fois rincée. Pour en avoir utilisé, personnellement je n’aime pas du tout cette sensation.

Savon solide artisanal saponifié à froid

Les savons artisanaux sont dit “saponifiés à froid” car le mélange base-acide gras n’est pas chauffé, il est simplement émulsionné à la main. Cela permet de conserver la composition riche en acides gras, vitamines et antioxydants. Ils sont aussi très riches en glycérine dont le but est d’hydrater, d’adoucir et de protéger la peau.

Savons solides artisanaux, saponifiés à froid, en France.

Une peau en bonne santé a un pH légèrement acide (entre 5,5 et 6,5).

Un savon solide (industriel ou artisanal) a un pH basique/alcalin (entre 8 et 10) pour nettoyer la peau.

Le savon agresse donc le film hydrolipidique de la peau pour désincruster les saletés et bactéries présentes (comme le gel hydroalcoolique – c’était le petit aparté spécial COVID).

Le rôle de la glycérine, lui, est de reformer ce film hydrolipidique, qui est une barrière de défense naturelle de notre peau.

Les peaux atopiques (très réactives, eczéma) – comme la mienne – nécessitent souvent un pH légèrement acide voir neutre (7). Obtenu par des détergents issus de la pétrochimie dans les savons industriels ; alors que les savons “surgras” peuvent aussi très bien convenir, grâce à leur glycérine naturelle et l’ajout d’huile traitante.

Il existe un logo “SAF” = Saponifié A Froid, qui vous garanti ce savoir-faire artisanal. Les savons solides artisanaux peuvent aussi comporter des labels bio.

Logo SAF pour savon saponifié à froid.

Ils sont dits “surgras” si un ajout d’acide gras (huile ou beurre végétal) est fait en fin de saponification. Cette huile viendra nourrir, enrichir, hydrater et protéger la peau.

Un savon solide bio coûte entre 4 et 9€ les 100gr.

Certains fondent lentement, d’autres plus rapidement.

Savons solides saponifiés à froid en France, avec joli marbrage décoratif.

Ils peuvent avoir ou non des huiles essentielles. Et certains ont un marbrage coloré qui les rend aussi jolis à regarder.

Il existe également des savons solides exfoliants qui ont des petits grains – souvent de pavot ou bien des fleurs séchées – qui “grattent un peu“, parfaits pour un gommage hebdomadaire.

On peut tout à fait utiliser un savon solide sur le visage comme sur le corps. Je vous avoue pourtant être toujours fidèle à mon gel nettoyant Melvita à la menthe pour le visage, bien qu’il ne soit pas zéro déchet… J’ai essayé un savon spécifique pour le visage (Lamazuna) mais il ne m’a pas convaincu (texture granuleuse trop irritante sur ma peau sensible).

Bon à savoir : le savon d’Alep et le savon de Marseille ne sont pas des savons saponifiés à froid, ils contiennent de bonnes huiles végétales travaillées “à chaud”.

Pourquoi passer au savon solide saponifié à froid ?

  • Pour des raisons écologique bien sûr : réduire le nombre de flacon en plastique jetés chaque année. (Il se vendrait 186 millions de flacons de gel douche chaque année en France – selon planetoscope). Choisir de préférence des savons sans emballage, ou avec un emballage recyclable en papier/carton.
  • Pour la santé de sa peau : vive la glycérine et les bonnes huiles végétales ! Voir les explications plus haut.
  • Autre point positif du savon solide : il peut s’emmener facilement partout avec vous, même en voyage (en bagage cabine aussi). Je vous recommande alors de vous fabriquer une pochette en tissus, ou de le transporter à l’intérieur d’un gant de toilette. Lorsque nous partons à l’aventure, nous utilisons des pochettes cousues mains et avec amour par Anne-Charlotte de doux comme du coton ou encore par Audrey des poulettes à la guinguette.
Pochette range savon solide pour le voyage.

Où acheter des savons solides saponifiés à froid ?

Mon côté chauvin : savons du 06 – Alpes-Maritimes

J’ai découvert beaucoup de créatrices de savon solide saponifié à froid à l’occasion de balades sur les marchés artisanaux du département.

C’est le cas des bulles d’Ysaé basé à la Gaude, dont le savon citron – bergamote est mon favori. Notamment pour le lavage des mains, car son odeur douce et sa consistance (grasse juste ce qu’il faut) sont très agréables, sans parler de son marbrage (on dirait un morceau de gâteau). Il trône fièrement sur le lavabo de ma cuisine, je le renouvelle à chaque fois avec plaisir. Des visites de l’atelier sont possibles les mardi et vendredi après-midi.

J’ai découvert aussi Achille et Mélisse situé à Peille, dont j’ai beaucoup aimé le savon Roselyne à l’odeur fleurie très féminine.

Savon solide saponifié à froid des Alpes Maritimes.

Je viens d’acheter 4 savons du mercantour sur le marché de Saint-Martin-Vésubie, mais je ne les ai pas encore testé. :)

Parmi les marques d’autour de chez moi que je souhaite essayer bientôt, il y a Savon & vous de Nice et le miroir de Venus à La Roquette sur Siagne.

Savons d’ailleurs en France

Je suis très fan de la marque “les savons de Joya fabriqués dans le Calvados (14), avec un vrai coup de cœur pour le savon solide karité-banane. Sans huiles essentielles, on peut donc l’utiliser à tout âge. :)

J’aime également beaucoup les savons de la marque Louise émoi dans le Tarn (81), qui propose des mélanges très originaux je trouve. Gros coup de cœur pour le “sensuellement patchouli” et “voie lactée” (lait de brebis et noisette).

Ma marque favorite de cosmétiques zéro déchet étant Pachamamaï (souvenez-vous de mon article sur leur dentifrice solide) je n’ai pas été déçue de leurs savons. Notamment bluette à la lavande et fleurs de bourrache dont le marbrage bleu-gris est divin. Leurs savons sont un peu plus chers (environ 9€ les 100g), la qualité est au rendez-vous, mais je profite quand je le peux des ventes de “chutes” ou morceaux abimés à des prix plus avantageux.

J’ai aussi aimé la consistance et l’odeur douce et fleurie (patchouli, eucalyptus) du Gandhi de Clémence et Vivien dans les Deux-Sèvres (79). Leurs savons Vahiné et Emir me font de l’œil en ce moment.

Pour les packaging ultra féminins et les savons fortement parfumés (huiles essentielles aux odeurs très fleuries) j’ai aimé la marque douces angevines dans le Maine-et-Loire (49).

Savon solide saponifié à froid made in France.

Je viens d’acheter des savons solides saponifiés à froid de la marque Karandja dans les Bouches-du-Rhône (13), mais pas encore testé.

Parmi les marques françaises que je souhaite essayer bientôt, il y a Gaiia dans la Drôme (26), le moly dans les Pyrénées-Atlantiques (64), la savonnerie d’Emilie dans les Hautes-Alpes (05), en douce heure dans la Dordogne (24) et la savonnerie aubergine en Ille-et-Vilaine (35).

La prochaine étape ? Essayer de réaliser mon propre savon solide saponifié à froid, mais c’est pas gagné… :D Enfin, je me suis quand même offert le livre d’Aline Prevot à Noël dernier. Maintenant, y a plus qu’à se lancer !

Livre savons naturels à faire soi-même d'Aline Prevot aux éditions Eyrolles.

La parole le clavier est à vous :

  • Utilisez-vous du savon solide ? Quelles sont vos raisons et les résultats sur votre peau ?
  • Une marque ou un savon favori ? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.