Voyage, tourisme et évasion

Randonnée : grimpez au sommet du rocher de Roquebrune

Randonnée autour du Rocher de Roquebrune sur Argens.

Le 29 Mai 2021, l’amoureux et moi-même attrapons nos sac-à-dos et chaussures de randonnée pour grimper au sommet du rocher de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var (83).

Depuis des années, à chaque fois que nous apercevions le rocher de Roquebrune (aussi appelé “femme couchée” ou “femme morte” par sa forme étendue) depuis l’autoroute, nous nous disions que cela devait être beau de randonner jusque là-haut.

C’est désormais chose faite. Et effectivement, la vue depuis le sommet est magnifique. En revanche, elle se mérite ! :D La randonnée est difficile car cela grimpe beaucoup, et la fin se termine en escalade avec des cordes pour vous aider/agripper.

Très sincèrement je ne regrette pas de l’avoir fait mais je ne m’en suis toujours pas totalement remise (psychologiquement parlant) car certains passages étaient suspendus au dessus du vide, ou au bord de la falaise abrupte du rocher de Roquebrune… Un baudrier équipé de mousquetons m’aurait rassuré plus d’une fois.

Néanmoins, en dehors d’une entorse au pouce et de gros bleus/éraflures dus à une perte d’équilibre et une petite chute, tout s’est bien passé – comprenez : ça aurait pu être pire. 😅 Je recommande bien sûr cette randonnée si vous n’avez pas peur du vide, et êtes conscient qu’il ne s’agit pas d’une simple balade.

Remplissez vos gourdes d’eau, c’est parti pour la rando ascension du rocher de Roquebrune !

Attention, il est interdit de se garer au bord de la route au départ de la randonnée. Nous nous sommes garés un peu plus loin à un endroit autorisé. Si besoin, encore plus loin, il y a aussi des parkings gratuits.

Plusieurs possibilités et départs de sentiers pour gravir le rocher. Nous avons choisi d’arriver par l’Est, en direction du sommet Ouest. Clairement le plus difficile ! 🙈

Le sentier autour du rocher de Roquebrune est bien balisé, il s’agit du GR 51, d’ailleurs une étonnante bouteille de pastis est taillée dans un vieux tronc d’arbre sur le chemin. 😄 Serpentant dans la forêt, cela est agréable.

Puis, la montée débute, au milieu de tas de cailloux, les balises se font moins présentes hélas. Mais nous apercevons les croix au sommet. Il s’agit de “la randonnée des 3 croix“, car – comme son nom l’indique – on y découvre 3 sculptures de Bernar Venet représentant différentes formes de croix rendant hommage à trois artistes (Grundewald, Giotto et Le Greco).

Le retour s’effectue par le même chemin. Vous pouvez trouver l’itinéraire détaillé sur le site visorando.

Il est possible d’allonger le circuit en allant voir une grotte (où a réellement vécu un ermite), ainsi que la faille de Saint-trou et la draille du facteur.

On a mis un peu plus de 5h aller et retour, pause déjeuner compris, en marchant lentement.

N’hésitez pas à me suivre sur Instagram, où je partage “en avant-première” les clichés des randonnées que nous faisons dans les environs, et ailleurs… 😉

La difficulté couplée à la beauté de cette randonnée me fait penser à 2 randonnées corses : les lacs de Melu et du capitellu dans la Restonica, ainsi qu’au lac de Creno dit “du diable”.

La parole le clavier est à vous :)

  • Avez-vous déjà fait cette randonnée des 3 croix ?
  • Qu’en avez-vous pensé ?
  • Connaissez-vous le rocher de Roquebrune ?
  • Quelle autre randonnée de la région me recommanderiez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.