Lifestyle, Mariage et Culture

Et si vous donniez votre sang… ?

Pancarte don du sang "par ici on donne son sang".

En septembre 2019, j’ai effectué mon premier don du sang. Depuis, 2 autres l’ont suivi. J’ai donc décidé aujourd’hui de vous proposer un article façon “témoignage personnel” afin de vous montrer ce qu’il se passe derrière les portes du don du sang, et peut-être ainsi vous rassurer et vous encourager à donner également.

En effet, durant le confinement, la plupart des opérations à l’hôpital ont été annulées, voir reportées. Aussi, l’établissement Français du sang n’a pas manqué de réserve. En revanche, maintenant que le rythme reprend petit à petit son cours, les réserves s’épuisent, le seuil d’alerte a été atteint et l’EFS compte sur nous !

Urgence don du sang seuil d'alerte atteint.
Crédit : Établissement Français du Sang

Comment se déroule un don du sang ?

Pour votre premier don du sang, vous n’aurez besoin que d’une pièce d’identité et d’environ 45 minutes à 1 heure devant vous.

Le protocole est le même pour chaque futur don du sang.

Tout commence par l’enregistrement. Un formulaire à compléter vous est remis. Vous attestez avoir ou non voyager dans différents pays, avoir ou non été malade, marquez vos traitements médicamenteux,… Puis, une personne vous demande votre pièce d’identité et enregistre votre venue, elle vous remet des papiers et vous faites la queue pour un entretien avec le médecin.

Le médecin lit votre déclaration, et vous posera des questions afin d’être sûr que vous soyez bien “en forme” pour votre don du sang. Il vous remettra également un numéro de téléphone à contacter dans les 15 jours qui suivront votre don du sang, en cas de fièvre ou d’infection.

Ensuite, il vous aiguillera vers une infirmière disponible qui vous installera sur un lit.

La piqûre n’est pas douloureuse et le don en lui-même dure une dizaine de minutes seulement. Un appareil électronique agite la poche (480ml) de votre sang afin qu’aucun caillot ne se forme. Quant à vous, vous devrez simplement pendant ce temps malaxer une petite boule “anti-stress” permettant d’augmenter le débit de votre flux sanguin.

L’infirmière vous mettra un bandage, et vous conseillera de bien vous hydrater (de l’eau bien sûr :D) et de ne pas faire d’activité trop sportive durant les prochaines 48h (en voilà une bonne excuse pour envoyer l’amoureux faire les courses “je peux pas porter de charges lourdes” :D).

Une fois votre don du sang terminé, vous serez invité(e) à l’espace collation où l’on vous proposera des mets salés et/ou sucrés.
(C’est la partie que j’aime le moins, car avec tous ces emballages individuels, elle ne correspond vraiment pas aux objectifs de réduction des déchets que je me suis fixée).

Chaque don de votre sang pourra être utile à 3 voir 4 personnes.

Qui pourra bénéficier de mon sang ?

Le sang récolté est principalement utilisé pour aider des personnes malades du sang (anémie), des personnes atteintes d’un cancer, ainsi qu’en cas d’hémorragie (traumatisme, accouchement, opération chirurgicale).

Il est possible que vous ayez, un jour, besoin du sang de quelqu’un d’autre.

Je vous résume brièvement ci-après l’un de mes cours d’immunologie, avec les règles de compatibilité : le “soi”, le “non-soi”, les anticorps (agglutinines) et les antigènes (agglutinogènes).

  • Si vous êtes du groupe AB, vous êtes qualifié de “receveur universel”, cela signifie que vous pouvez recevoir le sang de tous, peu importe le groupe. Vous pouvez bien sûr aussi donner votre sang, il sera très utile aux personnes de groupe AB, comme vous.
  • Si vous êtes du groupe A, vous pouvez recevoir le sang de personnes des groupes A et O. Votre don de sang sera utile aux personnes des groupes A, et AB.
  • Si vous êtes du groupe B, vous pouvez recevoir le sang de personnes des groupes B et O. Votre don de sang sera utile aux personnes des groupes B, et AB.
  • Enfin, si – comme moi – vous êtes du groupe O, vous êtes qualifié de “donneur universel”. Votre don de sang sera précieux pour tous les groupes sanguins (O, A, B et AB). Mais seul un autre donneur O pour vous offrir le sien.

En plus du groupe, il y a aussi une question de rhésus (positif ou négatif).

  • Si vous êtes de rhésus négatif, votre don de sang ira à une personne aussi bien de rhésus positif ou négatif. En revanche, vous recevrez du sang d’une personne de rhésus également (et exclusivement) négatif.
  • Et si – comme moi – vous êtes de rhésus positif, alors votre don de sang bénéficiera à une personne de ce même rhésus positif. Mais vous pourrez recevoir le sang d’une personne de rhésus positif ou négatif.
Compatibilité des groupes sanguins, donneurs et receveurs.
Crédit : Service du sang croix-rouge de Belgique

Après avoir donné votre sang, vous devrez attendre au minimum 2 mois avant de pouvoir le donner à nouveau.

Et vous ne pourrez donner votre sang que 4 fois maximum par an si vous êtes une femme. Et 6 fois maximum par an si vous êtes un homme.

Après votre deuxième don du sang, vous recevrez par courrier une carte de donneur, afin de pouvoir y noter vos rdv.

En décembre dernier, quel plus joli cadeau de Noël qu’offrir son sang ? C’est gratuit et ça peut sauver des vies… Personnellement, je ne me pose plus la question – et aucun malaise vagal à l’horizon :D.

Il est important de bien prévenir le médecin de tout déplacement à l’étranger qu’il soit d’ordre personnel ou professionnel. (Lors de notre voyage en Jordanie, en février dernier, je ne pouvais donner mon sang qu’un mois après notre retour).

Où donner son sang ?

L’EFS possède 127 sites fixes et 40000 collectes mobiles, il n’y a pas de raison pour que vous n’en trouviez pas un proche de chez vous. Avec les mesures d’hygiène et de sécurité renforcées que requiert la situation (coronavirus) actuelle, le don du sang s’effectue sur réservation préalable (vous choisissez votre jour et heure de rdv).

Voici la carte officielle répertoriant les lieux de collecte.

Le site resadon.fr vous permettra de consulter l’agenda des collectes dans votre département, et même de réserver votre créneaux en ligne directement.

Campagne don du sang de l'EFS #prenezlerelais
Crédit : EFS

Il est également possible de donner son plasma sanguin et/ou ses plaquettes. Ou encore d’être inscrit sur une liste de donneur de moelle osseuse. Plus d’informations sur le site : https://dondesang.efs.sante.fr/le-don-volontaire-de-moelle-osseuse

Avant tout don du sang, il est préférable de vérifier si pouvez effectivement bien donner votre sang. Souvent, pour des raisons liées à l’âge ou au poids trop juste (il faut avoir 18 à 70 ans et peser minimum 50kg), votre santé ne le permet pas toujours. Pour s’en assurer, il suffit de répondre à une série de questions disponibles sur le site de l’EFS.

Les photos illustrant cet article ont été prises dans le centre Antibes Croix Rouge. Je remercie les bénévoles pour toute leur gentillesse.

La parole le clavier est à vous :

  • Êtes-vous déjà donneuse ou donneur ?
  • Cet article vous a-t’il rassuré / donné envie de faire votre premier don du sang ?
  • Avez-vous des questions sur des points que je n’aurai peut-être pas abordé ?
  • Ou simplement l’envie de réagir à cet article. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.