Lifestyle, Mariage et Culture

Les Petits Mouchoirs

image extraite du film les petits mouchoirs

La semaine dernière est passé à la télé l’un de mes films préférés, dont je comptais bien vous parler dans la rubrique cinéma du blog, j’ai nommé : les petits mouchoirs.

affiche du film les petits mouchoires

Il s’agit d’un film français, réalisé par Guillaume Canet et comprenant un casting incroyablement fabuleux.
Lorsque j’évoque les petits mouchoirs auprès de mes amis, il y a automatiquement 2 clans qui se forment. Ceux qui, comme moi l’ont adoré, et ceux qui le trouve particulièrement odieux !

Sans vous révéler tout le film (ceci n’est pas un spoiler), je vais essayer de vous donner envie de le voir, ou de le revoir un petit peu à travers mes yeux…

L’histoire des petits mouchoirs

L’histoire commence tragiquement par un groupe d’amis dont l’un se fait renverser en scooter alors qu’il sortait de boite où il avait l‘habitude d’y consommé alcool et drogue. Ce dernier (Ludo) termine sa course à l’hôpital, en soins intensifs, entièrement plâtré et défiguré.

Le groupe d’amis devait, comme chaque année, se rendre sur le bassin d’Arcachon, dans la maison de vacances de l’un d’entre eux, pendant 1 mois. Face à cette terrible nouvelle, les amis décident de partir quand même, mais d’écourter leurs vacances à deux semaines, le temps que Ludo aille mieux.

Ce film surfe sur le constat de l’impuissance des amis face à la drogue et l’alcool, mais aussi au fait qu’ils se sentent un peu tous responsables de ne pas avoir agit à temps, c’est à dire qu’on voit ce qu’il se passe, mais que le sujet réel et délicat (d’agir en tant qu’ami face à un problème important) n’est jamais clairement abordé. C’est en cela – je pense – qu’il peut ne pas plaire à tous le monde, voir même en heurter certains.

Pour moi ce film traite avant tout divinement bien de l’amour, de l’amitié et de la vie ! – qui continue quoi qu’il se passe…
Il est remplit de rebondissements et de rires !
Si vous accrochez aux personnages, plus qu’à l’histoire en générale, la fin vous fera peut-être même verser une petite larme d’émotion.

image extraite du film les petits mouchoirs

Les personnages des petits mouchoirs

Ce que j’aime particulièrement dans les petits mouchoirs, un peu comme dans Little Miss Sunshine ou Le Prénom, ce sont tous ces personnages aux caractères particuliers, bien marqués et très différents les uns des autres.

  • Ludo (en réalité Jean Dujardin). C’est le personnage central du film, c’est lui qui relie tous les amis ensembles. Pourtant, on le voit peu, principalement au début du film.
  • Marie (incarnée par Marion Cotillard). Exe amoureuse de Ludo, elle semble être ethnomusicologue, passant 6 mois de l’année en Amazonie à enregistrer des rituels et pleurs cérémoniels des tribus indiennes (rien à voir avec ce film, mais à une période de ma vie, j’ai faillit m’orienter pour faire ce métier :D). Elle a de lourds problèmes sentimentaux, enchainant les conquêtes sans jamais pouvoir réellement s’attacher. Elle fuit le romantisme, les sentiments et la vie de couple.
  • Antoine (Laurent Lafitte), obsédé par une certaine « Juliette » qu’on ne découvrira qu’à la fin du film. Je le ressens un peu comme le « simplet » de la bande, insupportable car il ne parle que de sa Juliette (Anne Marivin), mais terriblement attachant car il croit en des valeurs profondes, comme l’amour et le fait qu’ils soient fait l’un pour l’autre. (dommage qu’il ne s’appelle pas Roméo…). Note de caractère : il parle énormément de lui, n’écoute surtout pas les problèmes des autres et se croit malin. INSUPPORTABLE vous dis-je… :D
  • Eric (Gilles Lellouche), il est comédien et a joué dans 2 téléfilms. Il est très joueur et a un comportement de gosse. Eternel insatisfait, il couche avec toutes les femmes qu’il croise. Il est pourtant en couple avec Léa…
  • Léa (Louise Monot), est danseuse à l’opéra. C’est un personnage très discret, que l’on voit peu. Elle sert surtout à nous révéler les sentiments d’Eric.
  • Max (François Cluzet). Mon personnage préféré avec sa femme Véro. Il est propriétaire et gérant d’un luxurieux hôtel. C’est lui qui invite tous ses amis chaque été dans sa maison de vacances. Il a toujours besoin de tout contrôler, est très nerveux, tendu, anxieux, râleur et impulsif. Ses amis le trouvent également prétentieux et radin. C’est malgré tout un personnage très attachant car il est divinement bien joué par François Cluzet qui va vous faire mourir de rire tout au long du film !
  • Véro (Valérie Bonneton). La femme de Max, dont elle a deux enfants. Elle est calme, détendue, prends soin d’elle, mange bio. C’est un peu le personnage « tampon » qui calme et cherche à apaiser les tensions qui peuvent naître entre les amis et surtout son mari…
  • Vincent (Benoît Magimel). Il est masseur, kinésithérapeute, en couple avec Isa dont il a un enfant et c’est un grand ami de Max, depuis 15 ans. Son problème ? Il éprouve une forte attirance physique pour son ami… Max !
  • Isa (Pascale Arbillot). La femme de Vincent, elle ne comprend pas pourquoi son mari ne la touche plus et se pose des questions sur un éventuel adultère…?
  • Nassim (Hocin Merabet) coach sportif, il fait très attention à son corps, c’est le personnage « philosophique » de la bande qui essaie de souligner l’importance des mots dans le langage. Il me fait un peu penser au scribe dans Astérix et Obélix mission Cléopatre… :D
  • Jean-Louis (Joël Dupuch). C’est un ami d’enfance de Max, qui habite sur le bassin d’Arcachon où il est ostréiculteur. C’est un personnage qui parle peu, mais pour dire des choses importantes. Il analyse assez bien le groupe d’amis.

En attendant votre avis, je laisse celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, en découvrir un morceau à travers cette bande annonce. (si vous ne voyez rien ci dessous, rechargez la page et cela devrait alors marcher).

Dans les petits mouchoirs, il y a des passages (fouine / riz / 1,2,3, soleil / foot) et des répliques qui vont vous faire mourir de rire :

  • « J’aime tes mains. »
  • « Je pensais pas que ça me plairait autant de déclarer ma flamme à un pot de riz. »
  • « Bah, j’ai dansé un peu… puis après, je me suis fait sauter par trois surfeurs sur le trampoline du club Mickey. »
  • « La gerboulade, tout en maïs… »
  • « Un petit coups de temps en temps, ça fait pas de mal. Ton corps te dira merci, c’est un très beau cadeau que tu vas lui faire. »
  • « Petit tricheur de mes deux ! Mais… il trichait… »
  • « Regarde-moi quand je t’engueule ! »
  • « Toi, je t’aime bien. Je te fais des poutous, des bisous, des câlinous. »

Bien sûr ici, ça ne marche pas, c’est hors contexte, mais relisez l’article après avoir vu le film, et vous verrez… :D

Et vous, alors ?

  • Avez-vous vu les petits mouchoirs ? Qu’en avez-vous pensé ?
  • Quel autre film me recommanderiez-vous ?

4 thoughts on “Les Petits Mouchoirs

  1. Coucou, J’ai aimé ce film moi aussi, il aborde avec humour des sujets pourtant très réel !

    1. Anne-Claude dit :

      Bonjour Christel :) c’est vrai que ce film fait avant tout rire, et qu’on arrive souvent à se reconnaitre ou à reconnaitre des proches parmi les aventures et les traits de caractère assez particuliers des personnages :D

  2. Fanny dit :

    Salut miss ! et oui je fais parti de ceux et celles qui n’ont pas aimé. Je trouve les personnages plan-plan, des petits bobos parisiens avec des problèmes perso que je n’arrive pas à trouver intéressant. Je ne conçois pas qu’ils puissent partir en vacances dans ces conditions… mais bon il y a le charmant guitariste, qui lui, ne m’a laissé de marbre ;)

    1. Anne-Claude dit :

      Ah oui, le guitariste… :-P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *