Mode et bijoux poétiques

Lavoir du Vieil Antibes

Look mode au lavoir du Vieil Antibes

Pour ce nouveau look, composé autour des boucles d’oreilles dreamcatcher, j’ai choisi comme lieu le lavoir d’Antibes afin de vous faire partager un morceau du patrimoine historique bien présent dans cette partie de la vieille ville.

J’ai toujours aimé regarder les lavoirs, dans chaque ville ou village que j’ai visité.
J’aime l’idée qu’il y a quelque temps, des personnes venaient y rincer leur linge et en profitaient pour échanger, raconter des ragots. :D Le lavoir était un lieu d’échanges, comme le café du coin.
J’aime aussi beaucoup le fait que ces lieux soient, bien souvent, toujours en état de marche.
Je ne sais pas vous, mais moi je m’y sens bien !
J’y vois un ancien lieu d’échange, aujourd’hui reposant qui continue d’exister même si sa fonction première n’est plus au goût de la société actuelle. Malheureusement, toutes les villes ne les remettent pas toujours en état, c’est vrai que cela doit représenter un certain coût.

Il existait 3 lavoirs à Antibes, celui-ci, situé rue de la Touraque, est le seul à avoir perduré.
Face à lui, ne manquez pas d’apercevoir les 3 visages sculptés sur le mur. Lorsque j’étais plus petite, je me souviens qu’il y en avait une bonne dizaine, mais le temps et l’érosion naturelle ont eu raison de la plupart. Leur sculpteur se nomme Ho Lui, son atelier se situe dans la rue James Close.

Voici donc quelques photos autour du lavoir du Vieil Antibes.
Je précise que les deux cartes postales m’ont été prêtées par le Musée de la Carte Postale situé, lui aussi, à Antibes.

Bijoux poétiques Divine et Féminine Boucles d’oreilles dreamcatcherLunettes de soleil New Yorker | Débardeur La Halle | Pantacourt en jeans Camaïeu | Chaussures type spartiates Eram

Et vous, alors ?

  • Connaissez-vous le Vieil Antibes ?
  • Aimez-vous flâner près des vestiges du passé, comme ce lavoir ?

8 thoughts on “Lavoir du Vieil Antibes

  1. Annick KOELSCH CERUTTI dit :

    Bonjour, je suis native d’Antibes où j’ai passé beaucoup d’heures à laver le linge avec ma grand- mère et les 3 visages étaient déjà existants dans les années 60 alors si tu veux je peux te donner la véritable signification de ces « sculptures »….elle est tout à fait différente et se trouve même très pénible !!!! c’est ma fille qui habite en Hte Loire qui m’a partagé ton blog, j’attends avec impatience de vous pouvoir t’en parler et te remercie pour ces jolies photos de mon lavoir…(j’habitais dans la rue de la touraque, avant elle s’écrivait avec un seul r et j’en ai gardé l’habitude)

    1. Anne-Claude dit :

      Bonjour Annick, oui bien sûr, je veux bien volontiers découvrir l’histoire de ces visages. Tu peux la révéler sous cet article, cela intéressera sûrement aussi d’autres lecteurs. Merci beaucoup pour ton message :)

  2. Annick KOELSCH CERUTTI dit :

    Ma grand-mère me racontait (quand j’étais bien petite) que ces 3 visages d’enfants étaient apparus après le décès de ceux-ci…à savoir qu’un couple (que j’ai connu) a perdu ses 3 bambins l’un après l’autre et à chaque disparation cruelle il apparaissait un visage d’enfant sur le mur juste à côté de leur maison…ce couple n’a plus pu avoir d’enfant et a sombré dans une profonde tristesse qui les a attirés vers le bas !!!! un bien triste histoire qui a marqué à jamais la petite fille que j’étais mais je suis certaine que bien d’autres antibois du quartier s’en souviennent … comme les bugades de chaque mois où y on allumait un feu qui durait une bonne partie de la journée pour laver ce linge qui ressortait si blanc avec une odeur du tellement propre sans produit chimique…juste un peu de savon de marseille (le vrai) et les braises du feu qui étaient déposées au-dessus du linge…désolée je me suis laissée emportée dans le temps où il faisait encore bon vivre à Antibes !!!!!

    1. Anne-Claude dit :

      Merci Annick pour cette histoire, je ne la connaissais pas. Lorsque j’étais petite, il y avait beaucoup plus de visages sur ce mur (une bonne dizaine) et pas que des enfants, je me souviens d’un barbu qui m’amusait beaucoup. Peut-être ont-ils été ajoutés plus tard… en tous les cas merci pour cette histoire qui continu d’alimenter le « mystère » de ces personnages… :)

  3. Jean-Paul Farruggia dit :

    Bonjour
    Je vous signale une peinture de Henry Köster Pandero des années 1930 qui représente votre lavoir : https://bruun-rasmussen.dk/m/lots/DC7CF9B992BF?category_id=453
    Encore un lavoir qui a été couvert seulement après l’acquisition du droit de vote des femmes, malgré les oppositions du Sénat !
    Amicalement

    1. Anne-Claude dit :

      Merci pour cet apport artistique et historique :)

  4. Kako dit :

    Bonjour et merci pour cet article !!
    Née à Antibes il y a bien longtemps, j’ai replongé dans le lavoir de mon enfance où ça sentait si bon !! Merci à vous pour ce moment de nostalgie sur ce doux souvenir !! Bonne journée

    1. Anne-Claude dit :

      Merci de votre petit mot Kako :) bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *