Voyage, tourisme et évasion

Sainte-Agnès visite village et fort militaire

Village de Sainte-Agnès.

Cet été avec l’amoureux, nous sommes allés visiter le village de Sainte-Agnès (à environ 45 minutes d’Antibes en prenant l’autoroute, sortie Menton). Ce village nous a beaucoup plu, c’est pourquoi je vous en parle ici sur le blog, espérant qu’il vous donnera l’envie de le découvrir de vos yeux. :)

Village de Sainte-Agnès

Le village de Sainte-Agnès se situe sur les hauteurs de l’arrière pays mentonnais, non loin de la frontière avec l’Italie. Sainte-Agnès est un village perché (800m d’altitude) il s’agit du village littoral le plus haut d’Europe ! La route qui y conduit est une route de montagne étroite et sinueuse. Néanmoins, Sainte-Agnès mérite le coup d’oeil, non seulement pour ses maisons en pierres typiques des villages de l’arrière pays, mais également pour la sublime vue sur Roquebrune-Cap-Martin, Menton et l’Italie.

Ruines du château et jardins des 5 sens

C’est depuis tout en haut du donjon, parmi les ruines de l’ancien château fort de Sainte-Agnès (Xème siècle), que la vue panoramique à 360° sur le littoral d’un coté et les Alpes de l’autre, y est la plus impressionnante

Avant d’arriver au donjon, il vous faudra arpenter un petit chemin qui traverse le jardin des 5 sens (jardin entretenu bénévolement par l’association des peintres du Soleil).

L’entrée au jardin et aux ruines du château est libre.

Fort militaire de la Ligne Maginot

Nous avions vu sur le site internet de l’Office de Tourisme de Saint-Agnès qu’il y avait un musée dans un ancien fort militaire à visiter. A priori, nous n’avions pas retenu cette visite, mais une fois devant le fort, en discutant avec la personne de l’entrée, nous avons eu la curiosité de découvrir ce lieu étonnant. On nous a donc remis quelques pages avec des explications sur les différentes pièces de vie des militaires.

Le fort comporte 22Km de galeries souterraines (seule une petite partie est accessible au public), il a accueilli près de 350 soldats durant la seconde guerre mondiale. Placé stratégiquement en hauteur et assez proche de la frontière, son but était de défendre la France contre toute tentative d’invasion italienne et prise de la ville de Menton.

En visitant le fort, nous avons donc découvert les différentes pièces : les cuisines des soldats, la salle des machines, l’infirmerie, les dortoirs, les sanitaires, les salles d’armes, les salles de commandements (où les décisions de tirs et les trajectoires étaient établies), les endroits où les tirs d’obus avaient lieu (système de visée, mais aussi systèmes pour acheminer les obus vides ainsi que les neufs par toboggans en colimaçons), les goulottes à grenades, et même une pièce conçue pour filtrer et purifier l’air en cas d’attaque ennemie par des gaz de combat.

L’entrée est au tarif de 6€ par adulte, la visite dure au minimum 1h, et comme ce fort est construit en galeries sous la montagne, il faut prévoir une petite veste car la température est basse.

Bien sûr, si vous êtes claustrophobe ou si vous avez d’important problèmes d’asthme (les galeries sont très humides dégageant une odeur plutôt incommodante), cette visite ne sera pas vraiment recommandé. En revanche, si vous vous intéressez à l’histoire et que vous aimez vous faire peur dans des couloirs sombres, foncez !

Pour plus d’informations sur le village de Sainte-Agnès, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’office du tourisme.

Et vous, alors ?

  • Êtes-vous déjà allé(e) au village de Sainte-Agnès ? Qu’en avez-vous pensé ?
  • Avez-vous visité le fort militaire ?
  • Quel autre joli village me conseillez-vous de découvrir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *