Non classé

Pourquoi je suis Charlie

Nous sommes charlie.

Aujourd’hui était programmé un article beauté, mais en vue des événements tragiques récents et en guise d’hommage aux  disparus trop rapidement, et de soutien vis à vis de leurs proches, je vais vous confier pourquoi je suis Charlie.

Nous sommes charlie.

Je sais bien que cet article n’est qu’une goutte d’eau dans la mer et qu’il ne fera pas revenir ces hommes et femmes.
Au début je ne voulais rien publier – il est tellement délicat de parler de religion, de politique et de mort sans risquer les quiproquo et ce ne sont pas des sujets que j’aime aborder sur ce blog. Pourtant, je ressentais le besoin d’écrire pour me libérer de mes pensées d’un fardeau ; et j’avais le sentiment que si je n’écrivais rien sur ce drame, c’était en un sens, renier ma liberté d’expression, et alors donner raison à ces fous. Fous n’est pas le terme qui leur convient parfaitement, tant il est impossible d’imaginer les raisons de leur acte inhumain.

Les prophètes des différentes religions se demandent pourquoi leurs messages de paix n'est pas passé, dans un dessin de Marc Large

dessin de Marc Large

Dieu – quelqu’il soit – peut avoir honte.

Outre la liberté d’expression, c’est aussi l’humour qui a été touché par cette barbarie. Et je pense que si l’on se sent autant touché par ce drame, c’est parce que nous avons tous un peu d’humour en nous, que nous avons tous ri en regardant des dessins portant sur ces sujets plus ou moins importants de l’actualité.

Dessin de Dilem, dieu est humour.

Dessin de Dilem

Le monde ne tourne plus rond et c’est pour avoir le droit de rire encore, et de rire de tout que je suis Charlie.

Même si aujourd’hui je n’ai pas envie de rire, pas envie de me demander pourquoi ces personnes étaient interdites sur le sol Américain mais pas en France, comment elles ont pu être équipées d’armes lourdes, pourquoi notre justice française les a emprisonné puis relâché. Et je n’ai pas envie d’avoir peur, je suis charlie. Le terrorisme vient de donner un coup de pied dans les piliers de la France, il a révéler les failles de notre système et il cherche à nous diviser. Mais les français de toutes religions confondues, réagissent, à leur manière, par des rassemblements, des dessins, des photos de profils Facebook, des articles de blog, ou tout autre moyen de s’exprimer dans un seul but : leur prouver qu’ils ont tord ! Nous ne céderons pas, nous sommes peut-être blancs, petits, athées, vieux, roux, musulmans, blonds, noirs, chrétiens, grands, minces, juifs, chauves, – mettez l’adjectif qui vous correspond – ce qui est sûr, c’est que depuis cet attentat, avant d’être tout celà, nous sommes charlie !

dessin de Dorian Danielsen une  kalachnikov, ceci n'est pas une religion.

dessin de Dorian Danielsen.

Je suis aussi malade de voir que certains détournent la solidarité qui se crée à partir de cet attentat pour vendre des produits dérivés (T-shirt, badges ou autres). J’ose encore espérer que l’argent fait – salement – sera reversé au magazine Charlie Hebdo.

Je suis parfois gênée de voir que, bien souvent, on ne cite que les dessinateurs assassinés par les terroristes, même si personne n’oublie les employés du personnel et les policiers.

noms des victimes de l'attentat de Charlie Hebdo.

 

Pour les azuréens qui souhaitent se rassembler pour rendre hommage aux victimes, un regroupement est prévu demain (samedi 10 janvier) à Antibes sur la place des martyrs à 10h30.

Bien que vous ayez également votre liberté d’expression, cet article n’a pas pour but d’ouvrir au débat. Il est ma façon de rendre hommage (à mon niveau) aux victimes de ce massacre et de continuer de croire en l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *