Lifestyle, Mariage et Culture

Frédéric Lenoir : lectures philosophiques

L'âme du monde, conte philosophique de Frédéric Lenoir.

Ça faisait bien longtemps que l’on n’avait pas parlé lecture sur le blog. Il fallait juste que je tombe sur quelques petites pépites comme ces ouvrages de Frédéric Lenoir (philosophe, écrivain) dont je vais essayer de vous donner l’envie de courir les découvrir dans votre médiathèque la plus proche !

Lectures philosophiques : les livres de Frédéric Lenoir (l'âme du monde, et du bonheur un voyage philosophique).

L’Âme du monde, Frédéric Lenoir

J’ai découvert Frédéric Lenoir par ce conte philosophique. Son écriture m’a tout de suite plu. Il s’agit d’une approche de la philosophie (de pensées, morale, questionnements) à travers une histoire totalement fictive, ce qui le rend beaucoup plus simple et agréable à lire qu’un ouvrage classique de philosophie. Néanmoins, les réflexions y sont tout aussi riches de sens !

Quatrième de couverture du livre l'âme du monde, de Frédéric Lenoir

L’histoire : 7 sages de toutes religions et pays confondus se rendent dans un temple tibétain afin de discuter entre eux d’un message philosophique commun à transmettre en cas de « fin du monde », pour essayer que le peu de survivants puissent construire un monde « plus humain », en évitant de reproduire les erreurs passées de nos diverses sociétés/religions.

Je ne sais pas si c’est à cause du contexte actuel (attentats) mais cette lecture bourrée d’optimisme et de foi en l’humanité, m’a vraiment fait un bien fou ! C’est pour cela que je vous la recommande vivement. Je sais que j’ai tendance à vivre un peu beaucoup au « pays des bisounours » – sans être crédule pour autant – mais j’ai vraiment envie de croire qu’on arrivera un jour à vivre tous ensemble sans aucune guerre d’orgueil, de religion, ou de capitalisme… Pouvoir vivre heureux simplement, sans avoir sans cesse le besoin de se comparer aux autres dans une optique de compétition, vers un bonheur… illusoire. Pour cela, il faudrait déjà que chacun se connaisse profondément : écoute son corps, son esprit et son âme intérieure, et s’aime. Cet ouvrage l’âme du monde permet de se questionner sur soi, sur son rapport aux autres, sur nos propres buts et s’ils sont réellement en harmonie avec notre essence.

Voici quelques citations que j’ai bien aimé, issues de l’Âme du monde, pour vous donner peut-être un peu plus l’envie de le lire :

Chacun porte son univers dans son coeur.

La vie n’est pas absurde, elle a un sens profond. Il est capital de ne pas passer à coté de ce précieux cadeau qu’est l’existence humaine.

La vertu réside dans le juste milieu, entre deux extrêmes.

Le bonheur et le malheur sont en toi.

Nous sommes seuls, nous sommes né seul et nous mourrons seul.

Toute la sagesse du monde tient en deux mots : vivre l’instant.

Enfin mes 2 phrases préférées pour la fin…

Notre esprit a autant besoin de silence que notre corps a besoin d’air.

L’humour ne sert à rien, mais il n’y a rien de plus indispensable à une existence heureuse.

Du bonheur : un voyage philosophique, Frédéric Lenoir

Il est vrai que de toutes les matières solaires, la philosophie a toujours été ma préférée – quel dommage qu’on ne la découvre que si tardivement – et il m’arrive encore parfois de ne pas arriver à dormir pour cause de questions existentielles… :D Si vous êtes comme moi – Spinoziste dans l’âme – vous allez sûrement beaucoup aimer les ouvrages de Frédéric Lenoir, et principalement celui-ci.

Question issue du livre de Frédéric Lenoir : Du bonheur un voyage philosophique.

Il n’y a pas vraiment d’histoire dans cet ouvrage, si ce n’est qu’il retrace l’avis de nombreux philosophes sur la question du bonheur humain. Une thématique joyeuse donc, très bien organisée autour de plusieurs chapitres écrits de façon simple pour tout type de lecteur. Cet ouvrage est complémentaire au précédent, mais plus « direct » dans le sujet de la réflexion – il ne s’agit pas d’un conte cette fois-ci…

A nouveau, voici quelques extraits et citations qui m’ont plu dans ce livre :

Si la philosophie ne nous aide pas à être heureux, ou à être moins malheureux, à quoi bon la philosophie ? André Comte-Sponville

Le bonheur ne va pas sans le plaisir. Aristote

Il n’y a point de vent favorable pour qui ne sait en quel port se rendre. Sénèque et Montaigne

Le bonheur le plus grand est la personnalité. Goethe

Notre bonheur dépend de ce que nous sommes. Arthur Schopenhauer

Le bonheur, c’est comme une onde de choc. Nicholas Christakis

Combien tuerais-je de méchants ? Leur nombre est infini, comme l’espace. Alors que si je tue l’esprit de haine, tous mes ennemis sont tués en même temps. Shantideva

Rien n’est plus précieux que la vie, et pour être heureux, il suffit d’apprendre à aimer la vie, et à en jouir avec justesse et souplesse, selon sa nature propre. Tchouang-Tseu et Michel de Montaigne

Un sage authentique respire jusqu’aux pieds. Tchouang-Tseu

Si le pouvoir de penser nous est commun à tous, alors la raison {logos} nous est également commune et, par elle, nous sommes des êtres raisonnables. S’il en est ainsi, cette raison nous est également commune, qui nous dicte notre devoir. S’il en est ainsi, la loi aussi nous est commune.S’il en est ainsi nous sommes citoyens. S’il en est ainsi nous sommes membres égaux d’une communauté. S’il en est ainsi l’univers est pour ainsi dire une cité. Car de quelle autre communauté l’ensemble de la race humaine peut-elle être citoyenne ? Marc Aurèle (empereur romain 121 après JC).

Chaque individu doit pouvoir trouver lui-même la voie du bonheur qui lui convient, en fonction de ce qu’il est, de son caractère, de sa sensibilité, de sa constitution physique, de ses forces et de ses faiblesses, de ses aspirations et de ses rêves. Montaigne

Tout philosophe a deux philosophies : la sienne et celle de Spinoza. Bergson

Avec les sceptiques, il convient de suspendre son jugement au sujet des choses elles-mêmes et de renoncer à exprimer l’être de quoi que ce soit. Avec les dogmatiques, il faut s’essayer à juger et à vivre de la vie de l’intelligence. On ne sera pas sceptique, car on se formera une opinion et on n’hésitera pas à la donner, on ne sera pas dogmatique, car on ne prétendra pas exprimer la vérité, mais seulement ce qui pour nous, à un moment donné, en a l’apparence. Marcel Conche

Enfin, encore une fois, mes 2 phrases préférées :

Pendant que l’on attend de vivre, la vie passe. Sénèque

J’aime trop la vie pour ne vouloir qu’être heureux. Pascal Bruckner

Pour les antibois(es), sachez que vous pourrez trouver ces 2 ouvrages à la médiathèque Albert Camus.

Personnellement, je les ai tellement aimé que je les déjà acheté (à la Fnac) en plusieurs exemplaires pour offrir à des amies. :)

Enfin, si ces 2 lectures vous ont plu, je vous recommande aussi la puissance de la joie, toujours de Frédéric Lenoir, un peu comme une suite logique de son ouvrage sur le bonheur.

Frédéric Lenoir, auteur philosophe de la joie et du bonheur.

Les marque-pages métalliques visibles sur toutes ces photos proviennent bien sûr de ma boutique : catégorie marque-pages.

Et si vous aimez les maximes poétiques et/ou remplies d’humour, n’hésitez pas à jeter un œil sur mon tableau d’inspirations Pinterest dédié à ce thème.

Et vous, alors ?

  • Avez-vous lu ces livres de Frédéric Lenoir ? Qu’en avez-vous pensé ?
  • Aimez-vous la philosophie ?
  • Avez-vous d’autres lectures à me conseiller ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *